Santé mentale et psychiatrie : Ressources et documentation

05/12/2011

L’EFFICACITÉ DE LA THÉRAPIE COMPORTEMENTALE POUR LE TRAITEMENT DE LA DÉPRESSION CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES : UNE MÉTA-ANALYSE

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie — Étiquettes : , , — documentationhlhl @ 14:56

International Journal of Geriatric Psychiatry publie dans le dernier numéro une nouvelle revue systématique sur l’efficacité de la thérapie comportementale pour le traitement de la dépression chez les personnes âgées. 

Des essais contrôlés randomisé sur l’efficacité de la thérapie comportementale par rapport aux autres psychothérapies ont été analysés. Quatre essais seulement ont été retenus pour cette étude. 

Les auteurs ont conclut que la thérapie comportementale semble avoir une efficacité comparable aux psychothérapies alternatives dans le traitement de la dépression chez les adultes âgés. Toutefois, des recherches supplémentaires sont recommandées, en utilisant des échantillons plus importants, avec des protocoles d’intervention plus clairs et des suivis à plus long terme. 

Pour plus d’information, consultez le résumé ou l’article

Samad, Z., Brealey, S., & Gilbody, S. (2011). The effectiveness of behavioural therapy for the treatment of depression in older adults: a meta-analysis. Int J Geriatr Psychiatry, 26(12), 1211-1220. Pubmed

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine en version imprimée et électronique.

Publicités

14/11/2011

LE TRAITEMENT D’ALZHEIMER: PASSÉ, PRÉSENT ET FUTUR

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie — Étiquettes : , — documentationhlhl @ 13:30

La Revue canadienne de psychiatrie publie dans le dernier numéro une mise à jour dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Deux articles visent à faire un survol des différentes approches pharmacologiques respectivement non pharmacologiques du traitement des manifestations cognitives, fonctionnelles et comportementales de la maladie d’Alzheimer. Les auteurs ont cherché la littérature pertinente la plus récente sur le traitement pharmacologique et non pharmacologique de la maladie d’Alzheimer et en ont fait une analyse critique.

Les études montrent que les options pharmacologiques présentement offerts pour le traitement symptomatique de la MA procurent des bénéfices légers mais soutenus. L’approche non pharmacologique fondée sur l’entraînement cognitif et la stimulation cognitive confère aussi des résultats modestes mais significatifs.

Pour plus amples détails, consultez le résumé des articles : 

Massoud, F., & Leger, G. C. (2011). Pharmacological treatment of Alzheimer disease. Can J Psychiatry, 56(10), 579-588. Pubmed

Ballard, C., Khan, Z., Clack, H., & Corbett, A. (2011). Nonpharmacological treatment of Alzheimer disease. Can J Psychiatry, 56(10), 589-595. Pubmed

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine, en version imprimé et électronique.

03/10/2011

LA DÉPRESSION CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie, Troubles anxieux et de l'humeur — Étiquettes : — documentationhlhl @ 13:47

Le BMJ a publié récemment une revue clinique sur la dépression chez les adultes âgés, réalisée par deux spécialistes de l’University College London.

L’analyse, dont le but est de fournir une compréhension des méthodes actuelles de diagnostique et de gestion des patients qui développent une dépression en fin de vie, est fondée sur des revues systématiques, méta-analyses et essais contrôlés randomisés publiés entre 2006 et 2011.

Les principales conclusions ressorties par les auteurs sont:

  • La dépression chez les personnes âgées est associée à un risque accru de décès et d’invalidité
  • Les troubles cognitifs et fonctionnels et l’anxiété sont plus fréquents chez les personnes âgées que chez les jeunes adultes souffrant de dépression
  • Les personnes âgées souffrant de dépression courent un risque accru de suicide et sont plus susceptibles que les jeunes adultes de passer à l’acte
  • La dépression est associée à des troubles cognitifs et un risque accru de démence
  • Un inhibiteur sélectif de recapture de la sérotonine devrait être le traitement pharmacologique de première ligne pour la plupart des adultes âgés soufrant de dépression, y compris ceux atteints d’une maladie physique
  • Le traitement psychologique et pharmacologique est aussi efficace chez les personnes âgées que chez les jeunes adultes
  • Des symptômes dépressifs qui affectent substantiellement la vie des patients plus âgés sont courants. Des stratégies psychosociales et pharmacologiques peuvent être efficaces pour le traitement et la prévention de la détérioration de l’état des patients

Pour plus amples détails, vous pouvez consulter le résumé de l’article:

Rodda, J., Walker, Z. et Carter, J. (2011) Depression in older adults. BMJ 343:d5219. Résumé

27/09/2011

EFFICACITÉ DE LA MUSICOTHÉRAPIE DE GROUPE DANS LE TRAITEMENT DU COMPORTEMENT AGITÉ CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES ATTEINTS DE DÉMENCE

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie — Étiquettes : , — documentationhlhl @ 11:57

Une étude publiée récemment dans le International Journal of Geriatric Psychiatry explore l’efficacité de la musicothérapie de groupe pour traiter ou réduire le comportement agité chez les personnes âgées atteintes de démence.

Un groupe expérimental et un groupe de contrôle ont été formés avec les 104 participants recrutés parmi les personés âgées soufrant de démence. Le groupe expérimental à reçu un total de 12 séances de 30 minutes de musicothérapie de groupe, menées deux fois par semaine pendant six semaines consécutives, tandis que le groupe de contrôle à participé aux activités quotidiennes normales.

Les évaluations effectuées après la 6ème et la 12ème séance de thérapie, de même qu’après un mois de la cession de l’intervention ont montré une meilleure performance chez le groupe expérimental au niveau du comportement agité en général.

Pour plus d’information, consultez le résumé de l’article:
Lin Y, Chu H, Yang CY, et all. (2011) Effectiveness of group music intervention against agitated behavior in elderly persons with dementia. Int J Geriatr Psychiatry. 26(7):670-8. Résumé

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine en format imprimé et électronique.

12/09/2011

LES ANTIDÉPRESSEURS CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES

Une étude pour connaître la sécurité et les dangers reliés à ces médicaments

Le National Institute for Health Research organisme britannique, vient de compléter une étude sur les bénéfices et les dangers possibles de l’utilisation des antidépresseurs chez les personnes âgées (65 ans et plus).

 Cette étude de cohorte a observé les dossiers de plus de 60 000 patients en Angleterre ayant reçu un premier diagnostic de dépression entre l’âge de 65 et 100 ans.

 L’étude a démontrée plusieurs effets néfastes reliés à la prise d’antidépresseurs chez cette clientèle : chutes, hyponatrémie, mortalité, tentative de suicide ou automutilation, crise cardiaque, fractures, épilepsie ou convulsions. 

Les auteurs précisent que ces différents risques reliés à la prescription d’antidépresseurs doivent toutefois être mesurés aux bénéfices apportés par la prise de ces médicaments, notamment en prenant en compte la sévérité de la dépression. 

Pour plus d’information, consultez le rapport de recherche disponible en ligne :

A study of the safety and harms of antidepressant drugs for older people: a cohort study using a large primary care database
Résumé
Rapport complet

25/07/2011

GÉRONTOPSYCHIATRIE : AVANCEMENTS ET FUTURS DÉVELOPPEMENTS

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie — Étiquettes : , — documentationhlhl @ 14:16

Le plus récent numéro du Psychiatric Clinics of North America est dédié aux nouvelles avancées en gérontopsychiatrie. Plusieurs sujets sont abordés, notamment :

– l’épidémiologie, l’évaluation et le traitement de la démence
– la psychose en fin de vie
– le trouble bipolaire gériatrique
– la dépression en fin de vie et les traitements basés sur les données probantes
– les interventions psychosociales pour la dépression majeure en fin de vie
– le suicide chez les personnes âgées

Pour plus d’information, consultez la table des matières complète

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine en version imprimé.

27/04/2011

LES TRAITEMENTS POUR LA DÉPRESSION RÉFRACTAIRE CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES

Une revue systématique

Un article parut dans le American Journal of Psychiatry dans une série intitulée Evidence-Based Psychiatric Treatment, traite des traitements pour la dépression réfractaires chez les personnes de 55 ans et plus.

Les auteurs ont sélectionnés 14 articles sur le sujet. Les 14 articles traitaient exclusivement de traitements pharmacologiques.

Selon les résultats, la moitié des patients ont répondu à un traitement pharmacologique, ce qui montre l’importance d’intervenir activement chez ces personnes. Le traitement pour lequel on retrouvait le plus de preuve de son efficacité est l’augmentation du lithium.

Pour plus d’information, consultez l’article ou le résumé :

Cooper C, Katona C, Lyketsos K (2011) A Systematic Review of Treatments for Refractory Depression in Older People. American Journal of Psychiatry. Epub ahead of print. Pubmed

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine en format imprimé et électronique.

21/04/2011

LA PSYCHOTHÉRAPIE DE GROUPE POUR LES PERSONNES ÂGÉES SOUFFRANT DE DÉPRESSION

Une revue systématique

Cette revue systématique publiée dans le plus récent numéro du International Journal of Geriatric Psychiatry tente de mesurer l’efficacité des psychothérapies de groupe pour les personnes âgées souffrant de dépression.

Les auteurs ont sélectionnés 6 essais cliniques mesurant l’efficacité de la psychothérapie de groupe, et plus spécifiquement celle basée sur le modèle de la thérapie cognitivo-comportementale.

Selon les conclusions, ce genre d’intervention est efficace auprès de cette clientèle et les bénéfices sont maintenus lors du suivi des patients.

Pour plus d’information, consultez le résumé ou l’article :
Krishna M, Jauhari A, Lepping P, et al. (2011) Is group psychotherapy effective in older adults with depression? A systematic review. International Journal of Geriatric Psychiatry, 26(4):331-340. »»»

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine en format imprimé et électronique.

20/04/2011

FACTEURS DE RISQUES POUR L’APPARITION TARDIVE DE LA PSYCHOSE

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie, Troubles psychotiques — Étiquettes : — documentationhlhl @ 13:56

Une revue systématique

Cette revue systématique, qui paraîtra dans le International Journal of Geriatric Psychiatry et présentement disponible en format électronique, tente de faire ressortir les facteurs de risques pour l’apparition tardive de la psychose, chez les personnes de 40 ans et plus.

12 études ont été retenues pour cette revue systématique, étudiant 32 facteurs de risques potentiels. Selon les analyses qualitatives, les facteurs de risques significatifs seraient : un historique de symptômes psychotiques, des problèmes cognitifs, un mauvais état de santé, des problèmes de la vue et des événements de vie négatifs.

Sur le plan des analyses quantitatives, seulement le fait d’être une femme a pu être étudié et le lien avec l’apparition tardive de la psychose n’a pas été démontré.

Pour plus d’information, consultez le résumé ou l’article :
Brunelle S, Cole MG, Elie M. (2011) Risk factors for the late-onset psychoses: a systematic review of cohort studies. International Journal of Geriatric Psychiatry, Epub ahead of print. »»»

Ce périodique est disponible au Centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine en format imprimé et électronique.

24/03/2011

Une revue systématique de la Cochrane Collaboration

Filed under: Personnes âgées - Gérontopsychiatrie, Troubles psychotiques — Étiquettes : , , — documentationhlhl @ 08:00

Les antidépresseurs pour l’agitation et la psychose chez les personnes souffrant de démence

Une revue systématique de la Cochrane Collaboration  vient de paraître sur l’utilisation des antidépresseurs pour le traitement de l’agitation et la psychose dans la démence.

9 essais cliniques, pour un total de 692 participants, ont été retenus pour cette revue. Lorsque comparé à des placebos, l’utilisation des antidépresseurs s’avère très efficace pour le contrôle de l’agitation. Toutefois, lorsque comparé aux antipsychotiques, les antidépresseurs ne semblent pas démontrer d’avantage.

Les recherches sur le sujet sont plutôt limitées, ce qui fait dire aux auteurs que d’autres études sont nécessaires pour conclure que les antidépresseurs sont sécuritaires et efficaces pour le traitement de l’agitation et la psychose dans la démence.

Pour plus d’information, consultez le résumé ou la revue systématique :
Seitz DP, Adunuri N, et al. (2011) Antidepressants for agitation and psychosis in dementia. Cochrane Database of Systematic Reviews 2:CD008191. »»» 

Older Posts »

Propulsé par WordPress.com.