Santé mentale et psychiatrie : Ressources et documentation

11/01/2010

Homicide et troubles mentaux graves : une revue de littérature

Dans le dernier numéro de l’Encéphale (décembre 2009) se trouve un article sur le risque d’homicide et les troubles mentaux graves. Les auteurs font une revue critique de la littérature sur le sujet et tentent de clarifier l’association entre homicide et maladie mentale grave en résumant les données présentes à ce sujet dans la littérature scientifique.

Les maladies mentales graves ne seraient responsables que de 0,16 cas d’homicides pour 100 000 habitants par année. 80 à 85% des auteurs d’homicides n’ont pas de maladie mentale grave. Le diagnostic de schizophrénie est associé à un risque plus élevé de violence homicide. Par contre, il est moins important que celui associé à un abus de substances ou à un trouble de la personnalité antisociale.

Pour plus de détails, consultez l’article ou son résumé :
Richard-Devantoy S, Olie J-P, Gourevitch R (2009). Risque d’homicide et troubles mentaux graves : revue critique de la littérature. L’Encéphale 35(6):521-530.

Ce périodique est disponible au centre de documentation de l’Hôpital Louis-H. Lafontaine.

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :